jeudi 5 avril 2012

Quand la Bourgogne rencontre le Jura


Alexandre Jouveaux, Vin de France Préty: Si le millésime apparaît quelque part sur la bouteille, je n'ai pas réussi à le voir. La robe de ce vin du mâconnais met immédiatement sur le voie d'un vin non filtré et sans doute peu protégé. Le nez confirme un vin aux notes légèrement oxydatives mais dans un registre très fin. En bouche, une fois le peu de gaz résiduel parti,  le fruit est très gourmand et la fraîcheur remarquable. On est dans un registre très droit, surtout pour la région, mais il n'y a aucune sensation d'austérité. Il me fait penser à un beau chardonnay ouillé du Jura mais en moins "rustique", en plus bourguignon quoi! Un régal qui passe très bien à table avec un dos de cabillot mais qui pourrait créer de beaux accords avec une volaille de Bresse. Aprés tout la Bresse crée bien un lien entre la Bourgogne et le Jura...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email