dimanche 14 octobre 2012

Changement de saison; les champignons


Ca y est, c'est l'automne; il faut enfin mettre un petit pull en fin de journée! Pour ceux qui auraient du mal à comprendre, je vous rappelle que j'habite Marseille ;-). Et ce changement de saison me donne envie de cuisiner des champignons.

Donc un soir j'ouvre mon congélo d'où je sors ma boite pleine de morilles séchées et je me lance pour faire une feuilleté sauce crémée aux morilles et filet mignon coupé en petit morceau (plat que je fais normalement avec des ris de veau; mais là je n'en ai pas trouvé). Pour les légumes il y aura un velouté de potimarron. Pour ce plat s'impose un blanc et je pars sur un Chardonnay du Jura. J'avais envie de gouter le 2010 d'Overnoy-Houillon malgré son jeune âge. Après un bon passage en carafe le vin prend de l'ampleur s'exprimant sur les fruits blancs, la fumée, un côté minéral assez intense. La bouche allie ampleur et tension; la longueur est fort appréciable. C'est déjà très bon, surtout le lendemain; un vin en devenir.

Un autre jour, chez le primeur, il y a de beaux cèpes avec une odeur de fou! Je vais simplement les poêler (avec une gousse d'ail entière et du persil à la fin) et les servir avec une purée de pomme de terre - topinambour le tout accompagnant une belle entrecôte. Là j'ai vraiment envie de me faire plaisir et j'ouvre un Cornas Chaillots 2008 du domaine Allemand; vin que j'avais envie de gouter depuis pas mal de mois (en fait depuis son achat au domaine il y a un an et demi!). Pendant une longue période je me demande si le vin est bouchonné ou pas; ça commence pas fort! Avec le temps cette odeur fort désagréable se transforme en arômes plus plaisants et propres aux vins de Cornas: goudron, viande grillée, des fruits noirs de la réglisse. La bouche est gourmande, la matière tout en étant fort structurée est aérienne. La finale est magnifique d'équilibre et de longueur. Dommage pour cet arôme de réduction rappelant le bouchon parce que sinon cette bouteille aurait été magnifique et déjà très accessible.
On se croirait à Arbois; mais non cette photo a bien été prise à Marseille

2008 est un millésime difficile dans le Rhône. Sur les grands terroirs cela permet d'apprécier les vins un peu plus tôt comme ce 2008 en 2012, soit seulement 4 ans après la vendange.

4 commentaires:

  1. Le chardonnay d'Houillon-Overnoy, c'est celui avec la cire grise? Si oui, il me semble que c'est une cuvée assez récente du domaine, pour ne pas dire nouvelle. Les raisins ont macéré avant d'être pressés. Je l'ai trouvé décevant le soir de l'ouverture mais délicieux le lendemain. On m'avait pourtant prévenu...
    Quant au Chaillot 2008 de Thierry Allemand, c'est une drôle de coincidence, je suis en train de me dire qu'il était temps de l'ouvrir!

    jb
    levindescopains (qu'il serait temps de relancer...)

    RépondreSupprimer
  2. Il s'agit ici du Chardonnay Classique, avec la cire blanche. J'ai également eu du Chardonnay à cire grise qui est en effet une nouvelle cuvée dite "Chardonnay Cuvé". J'en ai gouté une bouteille qui pour le coup méritait vraiment d'attendre; le vin n'était pas en place, assez puissant et très ferme. Même le lendemain je ne garde pas un grand souvenir de cette bouteille. Mais je ne suis pas inquiet pour l'avenir.
    Sinon pour le Cornas je te conseille en effet d'en ouvrir une; en espérant tout de même que tu échappes à cette odeur de réduit pas très sympa. A noter que si le lendemain le vin avait perdu cette odeur, la finale elle, commençait à donner des signes de faiblesse avec des notes un peu oxydée...
    Pour ton blog, c'est la dégust du 11 juin qui t'a coupé l'envie?... ;-) Pourtant ça devait être plutôt pas mal. On n'a pas de truc comme ça à Marseille...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas pu aller moi-même à la dégustation ayant été prévenu au dernier moment. Je passais le mot à la demande de Loïc Roure.
    Je n'ai pas encore goûté le chardonnay "classique" 2010, il faut dire que depuis le 2008, je n'ai pas vu la "cire blanche" refaire son apparition chez les cavistes. A ma grande tristesse, je suis fou de ce vin. Ca fait longtemps que c'est en bouteille? Et quid du 2009?
    En ce qui concerne mon blog, il va falloir que je m'y remette!

    jb

    RépondreSupprimer
  4. J'ai reçu les cires blanches, grises et jaunes (savagnin 05) au mois de mars je pense. Donc oui ça fait un certain temps que c'est en bouteille. Surprenant que tu n'en ais pas vu. Je pense en revanche que le 2009 n'est toujours pas en bouteille.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email