samedi 31 décembre 2016

Immense Savagnin

Voilà une bouteille difficile à obtenir que l'on ne sort que pour une grande occasion. Pour cette occasion je choisis de faire un risotto aux morilles que je confectionne avec un bouillon d'une carcasse de poularde bien dodue et d'un Comté 36 mois à la place du parmesan: ma plus belle réussite dans le domaine. Mais le vin, le savagnin 2012 de Kenjiro Kagami, ne se laisse pas impressionner en offrant tout ce que j'attends d'un grand vin: pureté cristalline, texture fine, arômes complexes et surtout une longueur incroyable alors qu'il n'y a pas la moindre note oxydative! L'accord avec le plat est parfait, jouissif...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email